Sainte Rose : visiter le village creole de Ste Rose

Sainte Rose Reunion : visiter le village de l’Est de l’Ile de la Réunion

Sainte Rose est située sur la côte Est de l’île, le village créole de Ste-Rose est une destination privilégiée pour les réunionnais en weekend ou pour les touristes en vacances à la Réunion. Cette région très verdoyante vous fera découvrir un bord de mer où le sable blanc a laissé place à un relief plus sauvage. Marqué par d’abruptes falaises basaltiques, le coin est aussi réputée pour sa végétation aussi verdoyante que luxuriante sans oublier l’incontournable « herbe pique-fesse », une sorte de gazon typique de cette région réunionnaise.


Que visiter à Sainte-Rose à l’Ile de la Réunion 974 ?

Ce coin de la Réunion ne manque pas de lieux touristiques à visiter et de petites balades faciles pour débutant en bord de mer…

Eglise Notre Dame des Laves

Eglise de Notre Dame des Laves à la Réunion 974

Même si nous en parlons plus bas dans cet article, commençons par l’Eglise de Ste-Rose, plus connue sous le nom de l’Eglise de Notre Dame des Laves… et ce n’est pas vraiment par hasard qu’elle a été rebaptisée de ce nom… En effet, cette église mérite à elle seule le détour car lors de l’éruption volcanique de mars 1977 (du 24 mars au 16 avril 77), les laves incandescentes quittent l’enclos Fouqué et pénètrent dans l’église par sa porte d’entrée sur 3 mètres… Seulement… tandis que le reste de la coulée de 77 contourne l’édifice religieux… Un miracle au yeux des habitants mais aussi du monde entier…

Découvrir la côte par le sentier littoral

Pour découvrir cette magnifique côte de la Réunion, suivez le sentier littoral qui démarre au Port de la Marine (Place de la Marine). 4 balades familiales en bord de mer vous y attendent.

Pont suspendu Sainte Rose à la Rivière de l'Est à la Réunion

A 6 km avant l’entrée de Saint Rose, la route franchit la Rivière de l’Est : A ne pas manquer ! La visite de l’ancien Pont suspendu, construit en 1985. Vous pouvez le traverser à pied, sensations garanties ! Profonds remparts coté montagne et vue sur l’embouchure de la rivière coté Mer.

Avec un peu de chance, vous pourrez voir quelques intrépides se jeter du pont dans le vide en saut élastique, un plongeon fabuleux que nous n’avons pas (encore) essayé !

Plus loin, un peu après le Pont de la Rivière de l’Est, si vous voulez découvrir un aperçu de la forêt primaire du massif de La Fournaise, prenez la D 57 sur votre droite, les réunionnais l’appellent aussi la route des radiers… Vous comprendrez pourquoi…, Cette route, très connue notamment des rallymans de l’Ile, retrouve la Nationale 2 plus loin à hauteur de Piton Sainte Rose ou Bois Blanc.

Si vous restez sur le littoral, en suivant la N2, régulièrement soumis à de fortes précipitations, vous y verrez des petites forêts de Vacoas sur lesquels grimpent les pieds de Vanille, des plantations de cannes et de palmistes très appréciés frais en salade ou en gratin. Vous trouverez des restaurateurs qui en proposent dans notre guide des restaurants de la région.

Le village est un paisible coin de pécheurs aux jolies cases colorées et entourées de jardins aux milles couleurs très fleuris, le tout dans une végétation luxuriante. Un havre de paix et une sensation de sérénité. On est loin des centres urbains et de leur agitation. Ici tout est calme, lent, tranquille.

Le Port de la Marine

Port de la Marine à Ste-Rose 974 Ile de la Réunion

Dirigez-vous vers La Marine, en bord de mer, bel endroit touristique de la Réunion et aussi historique où eu lieu une importante bataille navale contre l’envahisseur anglais en 1809.

Après une petite balade bien agréable sur le port des pêcheurs (port de la Marine), vous pouvez faire un écart de quelques km en suivant Le Sentier Littoral, qui longe la côte sauvage jusqu’au Bassin de la Sirène (30 mn de marche). Vous pourrez vous poser sur une aire de pique nique au bord de la falaise.

La balade sur le littoral continue en passant par Ravine Glissante pour finir à l’Anse des Cascades, haut lieu de rencontres dominicales des réunionnais qui aiment à se retrouver en famille autour d’un bon cari et danser aux sons des tambours, des kayamb sous les hauts palmistes rouges de l’Anse De Cascades.

L’église

Si vous êtes restés sur la N2, poursuivez jusqu’au village de Piton Saint Rose, petit village réputé pour son église dont nous vous parlions plus haut : Notre Dame Des Laves…. Un peu d’histoire : Une nuit de 1977, le Piton de la Fournaise, le volcan de la Réunion, se réveille. Des fissures apparaîssent en dehors de l’enclos d’où jaillit la lave, les coulées descendent les pentes du volcan à grande vitesse et coulent juqu’au pieds de la gendarmerie.

La lave engloutit une dizaine d’habitations, s’engouffre dans l’église dont elle obstrue l’entrée sur plusieurs mètres et l’encerclent pour partie. Puis soudain, les laves arrêtent leur avancées destructrices. L’église de Sainte Rose est sauvée! elle portera le désormais le nom de Notre Dame des Laves. Certains diront que c’est un miracle. Vous y verrez encore à ce jour, des m3 de laves à l’entrée de l’église et autour de celle ci, ainsi que des photos de cette fameuse nuit de 1977 qui restera gravée à jamais dans la mémoire de tous les habitants du village mais aussi de toute l’Ile de la Réunion.

Aujourd’hui, c’est un haut lieu de visites touristiques à La Reunion qui accueillent aussi de nombreux pèlerinages religieux, d’ailleurs la Vierge Parasol, adorée des habitants, était érigée à une époque dans les jardins de l’église.

La Vierge Parasol

Vierge Parasol reunion 974 : lieu culte de l'ile, monument religieux

La Vierge au Parasol, un autre lieu de pélerinage… Vénérée par les catholiques réunionnais pour la protection qu’elle apporte face aux éruptions volcaniques du piton de la Fournaise, la vierge est représentée sous un parasol. Tous les ans, 8 à 10000 pèlerins se retrouvent au pied de la vierge le 15 aout pour célébrer le jour de l’Assomption et assister à la messe conduite par Mgr Gilbert Aubry, évêque de la Réunion, assisté lui même d’une quinzaine de prêtres.

Menacée à plusieurs reprises par les laves, la vierge a été déplacée plusieurs fois, pour être installée notamment à coté de l’église de notre Dame des Laves et ensuite au Grand Brulé au pied des laves. (Visible de la Route).

NB : Cette vierge a du être déplacée à plusieurs reprises notamment en raison des coulées de laves mais aussi des actes répétées de vandalisme, notamment le 28 avril 2015. En effet, la statue installée au Grand Brulé (copie en plastique de l’original qui date de 1895 selon nos sources) a été taguée, elle a donc été retirée… Pour connaître où se trouve actuellement cette Vierge Parasol, renseignez-vous auprès des habitants ou de l’église.

Visiter les tunnels de laves

En poursuivant la N2, et sur une trentaine de km, le circuit des coulées de laves se déroule entre mer et montagne. Vous êtes au pied du massif de la Fournaise que vous verrez en direction de la montagne. Sur les pentes, les coulées anciennes et récentes se succèdent, chacunes ayant son histoire. Paysages tantôt désolés, tout ou presque y est brulé sculptant des reliefs lunaires, tantôt la nature a repris ses droits et la forêt primaire recouvre à nouveau les flancs côtiers…

Profitez-en pour visiter les tunnels de laves… insolites… époustouflant, féerique ! Dans les tunnels creusés par le fleuve de laves, le spectacle est bien au rendez-vous! Stalactites, colonnes effondrées, banquettes de basalte noir, roches cordées, plantes stratifiées, vastes salles. La découverte des grottes de laves attirent beaucoup de visiteurs car il s’agit là d’un spectacle assez unique au monde… Plus d’infos ? Vidéo d’un accompagnateur de montagne.

Les coulées de laves

Les grandes coulées de laves finissent au delà de la nationnale et, pour certaines, agrandissent l’île. De ces grandes coulées, vous pouvez faire des randonnées comme la remontée sur le barrage hydroélectrique de Takamaka ou celle de Citrons Galets au Tremblet à St-Philippe qui est une rando souterraine (niveau difficile) sur 2 km où vous évoluerez dans un tunnel de laves créé par une coulée hors enclos de 1800…

Elles se succèdent au gré des caprices des éruptions du volcan :

Coulées de 1998 : elles ont rougeoyé les flancs du volcan pendant près de 6 mois.

Coulées de 2002 : inquiètantes et impressionnantes ! 700 habitants ont dû être évacués de Bois Blanc. Cette avancée de laves a gagné 80m sur l’océan.

Coulées de février 2005 et surtout celles d’avril 2007 : elles atteignirent de nouveau l’océan. L’éruption de 2007 est une éruption majeure avec 140 millions de m3 de laves donnant naissance à deux plages et une plateforme de 30 ha gagnés sur l’océan. Cette éruption fût l’occasion de voir des scènes de début du monde, spectaculaires ! Fontaines de laves de 200 mètres de haut, pluies acides, explosions au niveau du littoral quand la lave se déverse dans l’océan, en panaches de vapeurs brûlantes.

Le Puit Arabe de sainte rose

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Avancez jusqu’à un site aux environs très sauvage : Le Puit Arabe, site de départ d’un magnifique parcours pédestre rejoignant les laves de 1986, au niveau de la pointe de la table… A 4 km avant Saint Philippe, engagez-vous sur la gauche et descendez jusqu’au parking en bord de mer.

De cet endroit, empruntez un sentier qui descend jusqu’à la mer (environ 15 à 20 mm de marche). Un kiosque vous permettra de casser la croute avec un point de vue sur l’océan… A moins que la végétation n’ait repris ses droits…

Le sentier s’enfonce dans une forêt luxuriante et descend le long de la falaise. Vous découvrirez tantôt une forêt dense, tantôt des points de vues sur la côte et la mer qui se fracasse sur les rochers de basalte noir.

Continuez jusqu’à la découverte d’une plage sauvage et peu fréquentée (baignade interdite). C’est un coin perdu, loin de tout, d’une beauté éblouissante, entre la mer, la forêt tropicale, la lave et une longue bande de sable noir barrée par une coulée de lave. Féerique, envoûtant !


Sainte-Rose : l’un des 16 Villages Créoles © de la Réunion

Visiter des Villages Créoles de la Réunion

Cette commune est l’un des 16 Villages  Créoles de l’Ile de la Réunion. Le concept de ces villages étant de fédérer les professionnels du tourisme de l’ile et certains petits villages autour d’un label éco-tourisme.

Vous trouverez ainsi différentes ambiances avec les villages à Ambiance Cases Créoles pour la commune de l’Entre-Deux et le village de Hell-Bourg,

– Les lieux à Ambiance Belvédère pour le Plate et Village des Makes,

– Les coins de l’île à Ambiance Nature pour Grand Coude, le Tévelave et la Plaine des Palmistes,

– Ambiance Terroir : Bourg Murat – Petite Ile-Grand Anse – Plaine des Grègues – Saint-Philippe

– Ambiance Marine dont le village de Ste-Rose et la commune de Saint-Leu

– Et enfin les villages de la Réunion à Ambiance Pays de Montagne avec l’incontournable Cirque de Cilaos, célèbre pour ses 400 virages… et Grand-Ilet, caché au coeur du Cirque de Salazie.